Avis de lectrice : la chronique d’Alexia
4 (80%) 1 vote

Alexia, du blog Autrement by Alexia, a lu le roman « Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes ». Elle en livre sa chronique, après que j’ai répondu à quelques questions. Interview.

« J’ai été très touchée dès le départ par cet homme qui semblait perdu. Au fur et à mesure de l’histoire, il se questionne, essaye de trouver le vrai lui. Mais est-ce vraiment que ça? Non, c’est aussi un cheminement de vie, une transformation. La chenille devient papillon ! Alors, parfois les rencontres sont bien faites et on tombe sur les bonnes personnes. Et puis, dans une vie, tellement de choses arrivent… Si vous avez envie de rêver dans les nuages, vous rencontrerez cette personne qui écrit au dessus des montagnes.… »

Interview exclusive de l’auteur Nicolas Fougerousse

Pourquoi avoir choisi ce titre?

Le titre du roman « Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes » est venu tardivement, à la fin de son écriture. Initialement, c’était « Celui qui… », mais après réflexion il paraissait plus juste que ce soit « Celle qui.. ». L’un des trois personnages principaux a pour habitude de sortit son carnet et d’écrire, une fois parvenu au sommet des montagnes qu’il gravit. L’héroïne du roman, Sarah, va donc poursuivre cette idée en se l’appropriant.

À lire aussi :   Article de presse : ECO des Pays de Savoie

L’idée originelle de ce titre était très simple : pendant longtemps, lors de mes randonnées en montagne, j’avais toujours dans mon sac à dos un carnet et un stylo. Une fois arrivé au sommet, quelque soit la météo (beau temps, neige, pluie, froid, etc.), je posais sur le papier les mots qui me venaient pendant la montée.

Qu’est-ce qui vous a amené à écrire un roman de développement personnel?

Ce n’était pas forcément une volonté au départ. Mais très rapidement, j’ai compris que le parcours initiatique que j’avais fait grâce aux livres pouvait également servir à d’autres. J’ai donc fait appel à quelques « outils » pour l’écriture de ce roman et que j’avais mis en pratique : les 4 accords Toltèques, le yoga, la respiration, la visualisation mentale, etc.

Combien de temps vous a pris l’écriture de ce roman?

Le premier chapitre du Mouvement 1 nous donne une partie de la réponse : 10 décembre 2013. C’est la date à laquelle j’ai commencé l’écriture de ce roman. Et je l’ai terminé le 19 juin 2015, le jour de mon départ pour les Championnats du monde d’apnée, à Belgrade. Au total, il m’a donc fallu un an et demi d’écriture.

Quels sont les romans-phares qui vous inspirent?

À lire aussi :   Interview France Bleu Pays de Savoie

Les exemples qui me viennent ne sont pas des romans, mais des…

LIRE LA SUITE SUR :
https://autrementbyalexia.wordpress.com/2018/01/16/chronique-n5-de-celle-qui-ecrivait-des-poemes-au-sommet-des-montagnes-de-nicolas-fougerousse/

Partagez cet article ! :-)