"

Sortie officielle : 16 avril 2019

 

 

NICOLAS FOUGEROUSSE

Verser dans ton cœur les battements du mien

 

roman

 

« Un récit haletant, un voyage initiatique, une histoire bouleversante sur le sens de l’amour. »

Par l’auteur de “Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes”, 8000 lecteurs.

 

Et vous, jusqu’où iriez-vous par amour ?

Anaïs et Joanna s’aiment profondément. L’une des deux jeunes femmes ressent l’urgence de partir faire un tour du monde, l’autre n’accepte qu’à la suite d’un AVC qui lui fait prendre conscience que la vie peut être courte. Les destinations de ce voyage hors du commun sont fixées : Patagonie, Polynésie, Japon, Ladakh, Ouzbékistan, Liban, Jordanie, Israël, et Islande. Un tour du monde, littéralement. Les préparatifs touchent à leur fin, mais le drame se produit au soir du 13 novembre 2015, à Paris.

Trois mois plus tard, l’autre jeune femme décide de partir, malgré tout, par amour et hommage, et suite à la découverte d’un mystérieux carnet : les destinations n’ont pas été choisies au hasard et ce tour du monde va se révéler riche en découvertes…

______

« J’ai été bouleversée par cette histoire qui interroge sur le sens de l’amour, car au fond, il s’agit de ça : le sens de l’amour. »

« Si le ton est léger, les sujets abordés ne le sont pas. Ce roman ne juge pas : il permet une réelle interrogation de la part du lecteur. »

« C’est un texte porteur d’espoir, à tous points de vue, qui parvient finement à faire évoluer les mentalités. »

Sortie officielle dans :

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Vous souhaitez être prévenu.e lors de la parution le 16 avril 2019 ?

Les avis de lecteurs :

« J’avais assez aimé son premier roman, Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes. Mais celui-ci, je l’ai adoré : bien mieux construit et beaucoup plus abouti. »

« Voilà une sorte d’enquête bien ficelée, doublée d’intrigues secondaires, sur fond de résilience et de voyage. »

« J’ai été véritablement touchée en plein coeur par la fin du livre : en si peu de mots, tout en finesse, arriver à bouleverser à ce point tout le roman… je suis tombée des nues, l’effet a été parfait sur moi : troublant, dérangeant, perturbant à souhait… »

 « Un page-turner efficace, entrecoupé de moments de calme et d’introspection, j’ai adoré ! »

« Joanna s’est laissé aspirer par sa vie occidentale : travail, relations, sentiment de ne pas pouvoir vivre autrement… pourtant on sent aussi son envie de changement, révélée par un événement traumatisant… »

« Double pari réussi : je me suis évadée et j’ai appris sur moi-même. » « J’ai été bouleversée par cette histoire qui interroge sur le sens de l’amour, car au fond, il s’agit de ça : le sens de l’amour. »

 « Le début du roman est riche en rebondissements, suspense, sentiments, et on entre tambours battants dans une histoire qui annonce aussi beaucoup de sensibilité. »

« Ressentir les grands espaces de Patagonie, du Ladakh ou de l’Islande, s’émerveiller devant la beauté des lagons en Polynésie, des jardins zens japonais, de l’architecture des cités de la soie, vibrer au Moyen-Orient pour expliquer l’indicible : j’en suis ressortie grandie. »

« Ne connaissant pas l’ennéagramme, ma curiosité a été vivement piquée ! »

« Le rythme se met bien en place, avec un scénario bien construit, très bien documenté, soigné. »

« Une écriture très accessible, avec des passages poétiques… mais chuuut, il ne faut pas en dire plus ! »

« Un chapitre final qui m’a laissé sans voix ! »

« Un roman important (et son annexe notamment), pour tenter de comprendre ce qu’il se passe au Moyen-Orient depuis un siècle et ce qu’il s’est passé en France en 2015. »

Vidéo teaser du roman :

Le précédent roman :

Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes

 

« ÉCOUTE TES ÉMOTIONS. » C’est le message que découvre Marcus sur son pare-brise en partant au travail, désabusé, avant une journée comme les autres. Qui a bien pu lui écrire et lui déposer un tel billet ? Forcément une personne qui connaît ou a étudié ses habitudes. Sa femme, Isabelle ? Son chef ? Un inconnu ? Cet homme mystérieux croisé a priori au hasard ? Une chose est sûre, à partir de cet instant, la vie de Marcus va basculer. Au-delà de l’imaginable…

« Entre quête de sens, révélations et profond humanisme, cette odyssée de l’amour inconditionnel porte en elle toute la complexité de la nature humaine. »

« Un roman de développement personnel qui a le goût du pardon,
un poème qui a l’odeur de l’altitude. »

________

« Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes », un premier roman publié aux Éditions Jouvence en 2016.

Également traduit en allemand (Scorpio Verlag / Libra), en italien (Gruppo Mauri Spagnol / Tre 60) et publié au format audio (Hardigan).

Plus de 8 000 lecteurs en France, Suisse et Belgique. 

« Car le banquet de la vie est devant nous
et la seule question qui se pose
est celle de notre appétit. »

Lin Yutang, L’importance de vivre

Ne soyez pas timides !

Je me ferai un plaisir de répondre à votre message, question, remarque, etc.

12 + 2 =