DES LECTRICES, des lecteurs, ont aimé 

ils nous disent pourquoi

« Plus qu’une prise de conscience, ce roman pourrait bien être une révélation ! »

Fanny

Anything is possible

« « Des petits mots laissés par qui, pourquoi, dans quel but ? Une histoire prenante construite en trois parties durant lesquelles l’énigme se résout le long d’aventures, de voyages, et d’apprentissages de la vie. J’ai adoré et dévoré ce livre. On se retrouve dans cette histoire. Un très bon premier roman plein de poésie. »

Vincent

Un lecteur

« Un livre fort, une escalade inattendue, un joli flocon qui caresse et bouscule. »

Céline Pontonnier

Les mots ailés

« L’auteur nous plonge dans la complexité de la condition humaine, dans ce qu’elle a de plus tendre et de plus violent. Des profondeurs de cette quête surgit l’ascension d’une femme forgée par les évènements et les rôles de sa vie – épouse, mère, amante… bouleversée et bouleversante dans son dépassement de soi. Et cette histoire reste avant tout un poème sur les répercussions des choix que l’on fait, que l’on assume, et qui par là nous délivrent. »

Sabine

Une lectrice

« Le lecteur traverse, en même temps que le héros, toutes les phases de développement personnel : le lâcher-prise, le pardon… J’ai vraiment adoré cette histoire ! »

Emmanuelle

Les bêtises de Manu

« J’ai aimé : 1/ le regard philosophique sur la vie, 2/ les trucs où je me suis dit en les lisant « faut que j’essaie », par exemple l’exercice sur la respiration en yoga, 3/ le roman est juste ni trop court, ni trop long. Il se lit facilement sur un weekend par exemple. »

Annabelle

Une lectrice

« J’ai adoré ce roman ! À la fois pour l’intrigue mais aussi pour les challenges émotionnels qu’il pousse à vivre. Notamment sur le sujet de la gratitude face à une épreuve douloureuse. Une intrigue dans laquelle vous plongez dès les premières pages et qui vous balade entre suspens et curiosité. Un livre qui reprend plusieurs clés en développement personnel et qui vous surprend à vous faire travailler sur vous-même au gré des différents personnages. Est-ce vraiment leur histoire que nous lisons ou bien le miroir de la nôtre ? »

Carole Rinaldi

TéléJouvence

QUELQUES EXTRAITS CHOISIS

Crédit photos : nf

"Marcus glissait sous le jet de la douche, fermait les yeux, s’enivrant d’eau douce, chaude, agréable. Une « petite chose-petit bonheur », comme il disait parfois."

"Comme l’amour, il permettait de remercier secrètement la terre et le ciel, de remercier cette tension électrique, cette différence de potentiels entre la tête et les pieds, une différence qui s’appelait la vie."

"On l’oublie trop souvent, mais respirer, c’est la première chose que l’on fait quand on sort du ventre de sa mère : on inspire. Et expirer, c’est la dernière chose que l’on fait avant de mourir…"

"Simplement prendre conscience de sa respiration est déjà un grand pas. C’est un geste automatique, depuis toujours. Pourtant, lorsque nous sommes traversés par des émotions différentes, nous adoptons inconsciemment une autre respiration."

"Comme il s’y attendait, des frissons lui parcoururent le corps tout entier, puis il pleura à l’approche du final. Ce moment d’altitude et de musique avait été d’une beauté extrême."

"La nuit tombait doucement, quelques étoiles commencèrent à s’allumer, lucioles cardiaques dans le noir du cosmos : l’étreinte céleste, infinie."

— Aujourd’hui, cela fait cinq ans. Heure pour heure.
— (Silence).
— Je vous ai haï. Si vous saviez...
— (Silence).
— Le 1er novembre, chaque année depuis, je vais
sur sa tombe. Et j’apprends.
— (Silence).
— J’apprends à vous pardonner.

"Comment être soi, puisque vous êtes partout, bonheur & lumière entre nos bouches, entre nos sangs, entre nos pulpes d’ici & maintenant ?

 

Comment monter à vous, puisque vous êtes une échelle
où manquent les barreaux ?

 

Comment figer la couleur, la dualité des pigments,
puisque je vous aime en bleu et en rouge ?

 

Comment graver mes signes, puisque vous avez volé
la pierre pour y graver vos vides ?

 

Comment tenir dans l’écart, puisque vous faites voler le ciel
en éclats et en douceur ? Vous faites passer le temps entre mes lèvres."

 

 Extrait de la "lettre jamais envoyée, d'Angelo à Sarah"

 

Commandez votre roman dédicacé

Cliquez sur le panier ci-dessus
pour commander
"Celle qui écrivait des poèmes
au sommet des montagnes".
Le roman sera dédicacé au prénom de votre choix.