Qui est Nicolas Fougerousse ?

Né en 1979 à Annecy, Nicolas Fougerousse vit désormais à Chambéry. Il écrit depuis l’âge de 17 ans, parfois au sommet des montagnes.

Il a exercé divers métiers dans la vente, le social, le web et l’édition. Nicolas aime également nous tenir en apnée (vice-champion de France 2017, 5ème performance aux Championnats du monde 2015), en piscine ou en mer.

"Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes" est son premier roman. Son deuxième roman, "Verser dans ton cœur les battements du mien" est terminé, et il a commencé l'écriture d'un troisième roman en 2018.

Un carnet, un lac salé, en Iran. Troisième roman en cours...

Dunes de sable, Maranjab Desert, Iran, 2018. Crédit photo : A.S.

?

Biographie longue

Nicolas Fougerousse naît le 30 juillet 1979 à Annecy (Haute-Savoie). Son père et sa mère habitent alors en montagne, au coeur du massif des Bauges (Savoie), dans le hameau de Broissieux (commune de Bellecombes-en-Bauges).

À l’âge de 10 ans, sa famille déménage à Annecy. À l’âge de 17 ans, il découvre simultanément la montagne, l’apnée, et l’écriture. Ces trois activités ne le quitteront plus.

À 25 ans, une séparation l’amène à se poser des questions sur la vie en général, et sur le développement personnel en particulier.

En 2007, il crée les Éditions Alphabet de l’espace, maison d’édition spécialisée en poésie. 4 ouvrages seront publiés avec André Velter, Brigitte Giraud, Pascale Arguedas, et Dominique Sampiero. L’activité s’arrête en 2010.

En 2010, Nicolas Fougerousse s’inscrit dans un club d’apnée et commence à pratiquer en compétition. Après de multiples médailles en compétitions départementales et régionales, il gagne la médaille de bronze en Dynamique aux Championnats de France FFESSM 2014. En 2015, il intègre l’Équipe de France AIDA indoor et s’octroie la 5ème performance en Dynamique lors des Championnats du monde AIDA à Belgrade (Serbie) en juin 2015. En 2016, il réalise la meilleure performance de France FFESSM en bassin de 25m dans la discipline du Dynamique. En 2017, il remporte le titre de Vice-champion de France en Dynamique monopalme et met un terme à sa carrière sportive.

Fin 2013, il commence l’écriture d’un roman : « Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes », publié aux Éditions Jouvence en juin 2016.

Parallèlement, il exerce différentes fonctions dans des métiers aussi divers que la vente, le social, le web, et l’édition.

l

Bibliographie

Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes, Éditions Jouvence.
ISBN : 978-2-88911-754-3. Roman. 2016.

Je espace tu, Éditions Semelles de vent.
ISBN : 2-9520088-1-7. Poésie. 2005.

Nue nacrée amère, Éditions Semelles de vent.
ISBN : 2-9520088-0-9. Poésie. 2003.

i

Apnée sportive

2017 : vice-champion de France en Dynamique monopalme avec 230 mètres réalisés. Sélection en équipe de France. Fin de carrière sportive.

2016 : meilleure performance française (record de France non homologué) en Dynamique monopalme en bassin de 25m avec 216 mètres réalisés.

2015 : 5ème performance mondiale lors des Championnats du monde AIDA indoor en Dynamique monopalme avec 220 mètres réalisés.

2014 : médaille de bronze aux Championnats de France FFESSM en Dynamique monopalme avec 202 mètres réalisés.

de 2011 à 2014 : multiples médailles lors de compétitions départementales, régionales et inter-régionales.

En apnée statique, Nicolas Fougerousse retient son souffle pendant 7.11min

Lire un roman au fond d’une piscine, quoi de plus naturel ! 🙂

La vidéo de l’apnée dynamique monopalme avec 230 mètres réalisés lors des Championnats de France 2017.

Et les 220 mètres réalisés lors des Championnats du Monde 2015.

Randonnée hivernale dans le Massif des Bauges (Savoie).

Revenir sur les traces de l’enfance… Massif des Bauges (Savoie).

Les steppes de Patagonie (Argentine).

Au sommet de la Tournette, au-dessus d’Annecy.

l

Écriture

Inspiré d’abord par Prévert, Hugo, Apollinaire, Baudelaire, Rimbaud, Mallarmé, Verlaine, puis plus tard par André Velter, Antonin Artaud, Yves Bonnefoy, René Char, André du Bouchet, Paul Éluard, Henri Michaux, Bernard Noël, Pablo Picasso, Joë Bousquet, Bernard Chambaz, Abdelhak Serhane, Michel Thion, et d’autres, Nicolas Fougerousse écrit des centaines de poèmes pendant plus de 10 ans, parfois au sommet des montagnes.

 Vers l’âge de 25 ans, il découvre la solitude, ainsi que d’autres formes que l’écriture poétique : Virginie Despentes, Christian Bobin, Marguerite Duras, Pascal Quignard, Dominique Sampiero, Emmanuelle Pagano, Brigitte Giraud, Olivier Adam, Atiq Rahimi, Muriel Barbery, Valentine Goby, etc.

Plus tard, il s’intéresse à la littérature américaine contemporaine (éditions de la 13ème note, éditions Gallmeister, etc.), mais aussi à des ouvrages sur le yoga (notamment les livres d’André Van Lysebeth) et sur le développement personnel.

Enfin, il découvre sur le tard des séries TV toutes plus addictives les unes que les autres comme House of cards, Homeland, Shameless, Empire, etc.

En 2008, après plus de 10 ans d’écriture consacrée à la poésie (il préfère d’ailleurs le terme « écriture poétique ») et la rédaction de 5 livres qui resteront au fond d’un tiroir, il tente la rédaction d’un roman. Plusieurs mois plus tard, le projet est abandonné.

Fin 2013, Nicolas Fougerousse tente l’écriture d’un autre roman, dans un style complètement différent du premier. Roman initiatique au début, le scénario et l’écriture se transforment au fur et à mesure de l’avancement. « Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes » est terminé en août 2015 et publié en juin 2016 aux Éditions Jouvence.

i

Édition

À partir de 2005, Nicolas Fougerousse imagine une maison d’édition d’un genre nouveau, qui ferait le lien entre l’écriture poétique, la musique, et l’image. Les Éditions Alphabet de l’espace sont créées en juin 2007.

André Velter, poète, voyageur, éditeur chez Gallimard, inaugure le premier ouvrage de la maison avec « Tant de soleils dans le sang », un livre-dvd enregistré avec le musicien flamenco Pedro Soler et illustré par Ernest Pignon-Ernest. L’ouvrage devient le livre de poésie contemporaine le plus vendu de l’année 2008. Il sera repris par les Éditions Gallimard en 2014. ISBN 92782917145005. Livre-dvd.

En 2009 est publié le deuxième ouvrage de la maison : « Avec les garçons », écrit par Brigitte Giraud et enregistré avec le musicien Fabio Viscogliosi. Il sera repris par les Éditions J’ai Lu en 2010. ISBN 92782917145012. Livre-dvd.

Toujours en 2009, est publiée une petite nouvelle intitulée « Pourquoi » de l’auteure Pascale Arguedas, sur les thématiques du Vel d’hiv de la maladie d’Alzheimer. ISBN 92782917145029.

En 2010 sort le dernier ouvrage qui sera publié par la maison : « Le territoire du papillon », écrit par Dominique Sampiero, un recueil de nouvelles à l’écriture éminemment poétique, lu par les acteurs Jacques Bonnaffé et Élodie Guizard. ISBN 92782917145043. Livre-dvd.

De par la fragilité liée à l’indépendance financière de la maison d’édition, celle-ci est dissoute fin 2010.

Les 4 ouvrages publiés par les Éditions Alphabet de l’espace.

Voyages

Nicolas Fougerousse aime également voyager. Il a la chance de découvrir certaines petites parties du monde, notamment en Argentine, au Cambodge, au Canada, au Chili, en Écosse, en Espagne, aux États-Unis, en Inde, en Iran, en Italie, en Islande, en Israël, au Japon, en Jordanie, au Liban, en Malaisie, aux Maldives, à Malte, au Maroc, en Ouzbékistan, en Polynésie, au Portugal, en Serbie, à Singapour, en Suisse, en Thaïlande, et en Turquie. Il profite justement de ces voyages pour écrire, faire de l’apnée, ou aller en montagne.

Écrire des poèmes au sommet des montagnes du Ladakh (Himalaya).

Montagne

Pourquoi aller en montagne ? « Parce qu’elles sont là ! », comme le disait si bien George Mallory, disparu en 1924 sur l’arête sommitale de l’Everest.

À la fin de son adolescence, Nicolas Fougerousse se serait bien vu guide de haute-montagne, quelques-uns de ses amis le sont d’ailleurs devenus. Mais il a opéré un autre choix (sur la question des choix, lire l’excellent ouvrage de Paul Auster, 4 3 2 1).

Les montagnes de l’enfance, au cœur du Massif des Bauges, ont joué un rôle important. Plus tard, c’est grâce à un ami, Vincent, que Nicolas découvre le plaisir de l’effort et de la technique en montagne, été comme hiver.

Randonnée 4 saisons donc, mais aussi escalade, raquettes, ski de randonnée, alpinisme, cascade de glace, autant d’activités qui ont pour terrain de jeu les Alpes en particulier, ainsi que d’autres massifs perchés aux 4 coins du monde.

Grimpe à la Chambotte, au-dessus du Lac du Bourget.

Bivouac mémorable en ski de rando dans le Massif du Beaufortain (Savoie).

En approche du Cerro Torre (Patagonie), lors d’un trek.

Nuit magique sur les berges du lac Tso Moriri (Ladakh).

« Car le banquet de la vie est devant nous
et la seule question qui se pose
est celle de notre appétit. »

Lin Yutang, L’importance de vivre

Ne soyons pas timides !

6 + 13 =