Article de presse : le Dauphiné Libéré
4.5 (90%) 2 votes

Merci à David Magnat du Dauphiné Libéré pour ce bel article paru hier matin, et merci à Damien Gaidioz pour la photo sous l’eau à la piscine d’Aix-les-bains !


« Coup d’essai. Coup de maître.

“Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes”, de Nicolas Fougerousse est un premier roman. L’ouvrage de 256 pages, paru en juin dernier et édité par une maison helvétique spécialisée dans le bien-être (Éditions Jouvence) a été tiré à 8 000 exemplaires !

On le trouve en France, en Suisse et en Belgique, et bientôt outre-Rhin, à partir de septembre 2017. « Les retours sont positifs, on m’a dit que l’on était vite attrapé par l’histoire », se réjouit l’auteur, né en 1979 à Annecy, et venu s’installer dans le bassin chambérien trente ans plus tard.

Né à Annecy mais originaire des Bauges, Nicolas Fougerousse écrit pour son plaisir depuis l’âge de 17 ans. Ce grand sportif, qui a exercé dans la vente, le social, le web et l’édition, puise son inspiration en arpentant les hauteurs comme… les profondeurs. Le sociétaire du Club Apnée Savoie à Aix-les-bains s’est forgé un palmarès en nage dynamique avec palme en piscine (3ème du Championnat de France 2014 et 5ème du Championnat du monde 2015).

À lire aussi :   La musique et l'écriture : quand l'un inspire l'autre

nicolas-fougerousse-dauphine-libere


Première tentative en 2008

Fin 2013, il décide pour de bon de s’atteler à un roman, après une première tentative, avortée, en 2008. Sa vie a constitué le point de départ. « Entre 2008 et 2013, j’ai vécu tout un chapitre avec du yoga et du développement personnel », explique Nicolas.

Dans “Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes”, l’écrivain met en lumière la quête de son héros, Marcus. Ce personnage central est invité à “écouter ses émotions” par un message anonyme. Le début d’une quête qui le ramène vers un passé tourmenté où sa mère, Sarah, entre en scène. L’intrigue, à rebondissements, présente une double étiquette. Son ouvrage était un chemin, un partage. Il lui a ouvert les portes d’un joli succès. » David Magnat.


“Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes”.
Éditions Jouvence. 14, 90 €.
Infos : www.nicolas-fougerousse-ecrivain.fr


Partagez cet article ! :-)